Le Guide Ultime de la Flore Intestinale (Microbiote Intestinal)

Qu’est ce que la flore intestinale (ou microbiote intestinal) ? À quoi sert-elle ?

La flore intestinale, ou microbiote intestinal, est un ensemble de micro-organismes qui vivent dans votre tube digestif. 

Ce sont en majorité des bactéries, des champignons et des virus.

Quoi ?? des bactéries dans mon corps? Mon dieu mais c’est horrible! 

Rassurez-vous, ces bactéries veulent votre plus grand bien. En fait, sans elles vous ne survivrez pas!

Les bactéries de votre flore intestinale changent avec le temps, lorsque l’alimentation change principalement (l’environnement a aussi un grand impact, comme la pollution ou si vous êtes en contact ou pas avec des bactéries).

Il y a une corrélation directe entre la concentration de chaque espèce de bactéries et l’alimentation. 

Par exemple, l’espèce Prevotella se développe lorsque vous consommez des glucides et des sucres, tandis que l’espèce Bacteroides est associée aux protéines, et acides gras saturés. 

En d’autres termes: votre alimentation va décider quelles espèces de bactéries vont survivre ou pas dans votre microbiote intestinal. 

L’espèce humaine évolue avec des bactéries depuis des millions d’années, jusqu’à former une véritable symbiose avec elles.

En effet les bactéries jouent un rôle très important dans le corps humain. Sans elles, il serait très difficile de survivre (vous voyez elles ne sont pas si méchantes).

Depuis le moment où vous naissez, votre corps est influencé par votre flore intestinale. C’est comme le gardien de votre organisme: elle décide ce qui rentre et ce qui ne rentre pas. 

Pendant des années on a considéré que les bactéries étaient des bêtes méchantes qu’il fallait éviter à tout prix.

Mais en réalité, votre flore intestinale contient 100,000,000,000,000 de bactéries (100 trillions). 

En fait, il y a plus de cellules bactériennes dans votre corps (40,000,000,000,000) que de cellules humaines (30,000,000,000,000), ce qui signifie que vous êtes plus une bactérie qu’un humain! Fou non ?

Ne soyez pas effrayés: elles aident à digérer la nourriture et jouent un rôle essentiel dans votre santé. 

En effet, 75% de votre système immunitaire provient de votre flore intestinale. Vous pouvez remercier vos bactéries si vous n’êtes pas malades la plupart du temps!

Chaque microbiote est unique (comme une emprunte digitale).

Elle est influencée par votre alimentation et style de vie, l’environnement dans lequel vous vivez, et la microbiote de votre mère (vous vous souvenez, vous avez passé 9 mois dedans). 

Votre flore intestinale influence directement votre métabolisme, comme la quantité de calories que vous obtenez des aliments, ou le type de nutriment que vous absorbez ou non.

Dire « j’ai un métabolisme lent et je ne peux rien y faire » est une erreur car vous pouvez changer votre métabolisme!

Par exemple, une personne suivant une alimentation cétogène pendant plusieurs semaines voir plusieurs mois, va beaucoup mieux brûler les graisses que quelqu’un qui mange beaucoup d’aliments riches en glucides. 

Il va avoir faim moins souvent, car son corps va pouvoir brûler les lipides qu’il a en stock de manière plus durable sur une plus grande période de temps (comme dans les temps préhistoriques, où la consommation de glucides était faible).

De plus, votre flore intestinale affecte vos émotions.

La flore intestinale contient plus de 500,000,000 de neurones!

C’est cinq fois plus que dans la colonne vertébrale ou dans le système nerveux périphériques! 

Votre flore intestinale est donc littéralement votre deuxième cerveau.

Vous êtes tristes ? stressés ? heureux ? relaxés ? C’est probablement que votre flore intestinale envoie des messages nerveux à votre cerveau. 

Le système nerveux de votre flore intestinale possède plus de 30 neuro-transmetteurs, qui envoie des messages au cerveau dans votre crâne (par exemple via la sérotonine présent à 95% dans l’estomac, neurotransmetteur qui influe sur votre humeur).

Hippocrates, le célèbre médecin de l’antiquité, disait: 

« Les maladies commencent dans la flore intestinale. Ce que nous mettons dans nos bouches peut nous aider ou nous détruire. »

Certains aliments riches en peptides comme les céréales, le riz, le blé et le mais sont aussi dangereux. 

Ces peptides sont absorbés par la flore intestinale et sont envoyés vers le cerveau, pouvant causer des problèmes d’humeur et comportementaux (dépression, baisse d’énergie, baisse de motivation, TDAH) en raison de l’inflammation qu’ils génèrent. 

La Terrible Vérité sur la Flore Intestinale de l’Homme Moderne

Malheureusement, le style de vie occidental et l’hygiène de vie moderne a littéralement éliminé et détruit des dizaines d’espèces de bactéries de notre flore intestinale.

La microbiote de nos ancêtres était bien plus riche et diversifiée, comme le prouve une étude menée en 2009 en Amazonie.

Des scientifiques sont partis dans la forêt amazonienne pour étudier la flore intestinale du peuple des Yanomami, une tribu assez obscure. 

Leur plus grande surprise a été de découvrir que les Yanomami avaient une flore intestinale 50% plus diversifiée que celle d’un américain moyen.

De plus la tribu n’a jamais été mise au contact d’antibiotiques, ce qui montre une fois de plus que les antibiotiques détruisent les bactéries dans la microbiote.

Parfois ces bactéries ne réapparaissent pas, même si elles avaient un rôle important dans l’organisme. 

L’alimentation occidentale riches en sucres, glucides et céréales est aussi menaçante pour notre flore.

Je parle bien évidemment des pâtes, des légumineuses, du riz dont on vous a tant vendu les mérites, et de tous les produits industriels.

La consommation de produits industriels contenant du polysorbate 80, un émulsifiant utilisé dans la crème glacée et dans la majorité des aliments transformés, détériore la flore intestinale et encouragent l’obésité et l’inflammation.

Le style de vie et l’alimentation moderne détruisent notre flore intestinale, ce qui nous rend plus vulnérables. 

Les Conséquences Dramatiques d’une Flore Intestinale en Mauvais État

Les recherches montrent que les bactéries de la flore intestinale des personnes en bonne santé sont différentes de celles des personnes en mauvaise santé.

Les personnes malades peuvent manquer de certaines espèces de bactéries pouvant les aider à éviter les maladies. 

La flore intestinale est directement reliée au cerveau par des terminaisons nerveuses (qu’on appelle l’axe intestin-cerveau).

Donc si votre flore manque de bactéries, votre cerveau en subira les conséquences, qui se traduisent dans les cas extrêmes par des maladies terribles comme la dépression, l’autisme ou l’anxiété. 

L’inflammation de votre intestin est lié à des maladies comme le diabète de type 1, PCOS (syndrome des ovaires), et des maladies auto-immunes. 

BREF: mangez les bons aliments 🙂

Et prenez bien conscience que les calories que vous mangez ne sont pas égales comme beaucoup de personnes vous font croire! 

100 calories de glucides n’auront pas le même impact dans votre organisme que 100 calories de lipides!

Pourquoi les Antibiotiques Vous Tuent

Pendant longtemps on a pensé que les antibiotiques étaient bénéfiques pour la santé (car les bactéries étaient les grands méchants loups).

Cependant, c’est tout l’inverse. Les antibiotiques réduisent dramatiquement la variété de vos bactéries (qui vous protègent contre les maladies).

 De plus, certaines bactéries dangereuses deviennent résistantes au antibiotiques, et lorsqu’elles envahissent votre corps, deviennent très difficiles à éliminer.

Le Pouvoir des Probiotiques

Quel est mon avis concernant les probiotiques ? Faut-il prendre des probiotiques?

On ne vit pas à Disneyland! 

Les aliments que vous mangez ne sont pas aussi purs et riches en nutriments qu’il y a 10 000 ans, avant la civilisation moderne, notamment à cause le la pollution des sols et des pesticides utilisés.

Par conséquent, votre corps a des carences en certains nutriments que vous pouvez compenser par des probiotiques. 

Mais Nicolas, c’est quoi un probiotique ?

Les probiotiques sont des micro-organismes qui vont permettre de repeupler votre flore intestinale avec des bonnes bactéries, pour être en meilleure santé.

Les bénéfices des probiotiques incluent:

  • Régulation de l’inflammation dans votre organisme
  • Elimination des bactéries dangereuses pour votre santé
  • Production de vitamines et d’acides aminés pour éliminer les toxines
  • Réduction du risque d’allergies
  • Amélioration de l’humeur et de la santé mentale

Les Bénéfices Géniaux du Régime Cétogène sur la Flore Intestinale

Sur ce blog, je vous partage mes trucs et astuces concernant une alimentation riche en lipides/pauvre en glucides, et en particulier les avantages du régime cétogène.

Pour ceux qui ne connaissent pas le régime cétogène, je vous invite à lire cet article:

Je vous rafraîchi la mémoire au cas où (on sait jamais):

Qu’est-ce que le régime cétogène?

Les régime cétogène permet de conserver de hauts niveaux d’énergie durablement, d’atteindre son poids optimal et de garder de bas niveaux de sucres sanguins.

L’espèce humaine n’a pas évolué pour digérer beaucoup de glucose d’un coup, donc si vous avez une alimentation typiquement occidentale, riche en glucose (pâtes, riz, céréales, pain, gâteaux, etc.), votre corps ne va pas apprécier. 

En résumé le régime cétogène fait que votre corps va brûler des graisses au lieu du glucose, car les glucides sont réduits au minimum ce qui oblige votre organisme à trouver une source alternative d’énergie.

(les graisses brûlent de manière beaucoup plus efficace et durable que le glucose, ce qui supprime votre faim constante)

Ainsi, votre métabolisme s’adapte et vous vous sentez rassasiés plus longtemps.

(de plus les graisses ne libèrent pas de « radicaux libres » quand ils sont brûlés contrairement aux glucides)

NB: les radicaux libres détruisent vos cellules et votre ADN.

Mais alors, quelles sont les conséquences du régime cétogène sur votre flore intestinale ?

Le régime cétogène permet de se nourrir d’aliments riches en fibres prébiotiques.

(Les prébiotiques sont des fibres qui nourrissent les probiotiques. Vous avez besoin des deux pour une flore intestinale saine).

Alors que nos ancêtres avait une consommation de fibres quotidienne de 50-100 grammes, nous n’en consommons que 10-15 grammes par jour.

Les bonnes bactéries sont alors en manque de ces bonnes fibres qu’ils consomment. 

Des légumes riches en prébiotiques comme les épinards ou le chou kale, présents dans le régime cétogène, permettent de résoudre ce problème. 

Au même moment, les mauvaises bactéries se nourrissent de sucres raffinés et de produits industriels, ce qui facilite leur développement dans votre microbiote. 

De plus, l’état de votre flore intestinale influence ce qu’on appelle la « perméabilité » de votre intestin. 

Votre intestin est une boîte de nuit. Il a un videur à l’entrée, qui fait rentrer ou non les bactéries. 

Si votre flore intestinale est saine (avec de bonnes bactéries, variées) elle protégera votre intestin de bactéries indésirables. 

Le videur (la barrière intestinale) fera son travail. 

Si elle n’est pas saine, la barrière intestinale sera endommagée. 

Tout ce qui passe dans votre système intestinale pourra s’échapper dans le sang (mauvaises bactéries, morceaux de nourriture, toxines) et c’est le début de graves problèmes de santé. 

Ces ennemis peuvent alors affecter toutes les parties de votre corps (hormones, cerveau, peau).

Il y a deux aliments à éviter ABSOLUMENT pour garder votre paroi intestinale en bonne santé:

  • Les céréales
  • Les haricots

Beaucoup de céréales contiennent du gluten, qui déclenche la production de zonuline, une protéine qui détruit les liens formés par les cellules de votre paroi intestinale. 

De même, les céréales et les haricots sont riches en léctine et en acide phytique qui peuvent réduire la perméabilité intestinale. 

Les céréales et haricots ne faisait pas parti du régime cétogène, les personnes suivant cette diète n’ont pas ce problème. 

Les bonnes graisses présentes dans la diète cétogène encouragent le développement de bactéries qui renforcent les liens entre les cellules de la paroi intestinale. 

L’alimentation cétogène, contrairement à l’alimentation occidentale, est riche en bonnes graisses. 

Plus la flore intestinale est riche et variée en bactéries, mieux elle fonctionne et en meilleure santé vous êtes. 

Alors que l’alimentation traditionnelle détruit votre flore par le biais de sucres et de glucides, l’alimentation cétogène vous permet d’éviter ça.

Essayez par vous même et voyez l’impact d’une alimentation riche en graisses, pauvre en glucides sur vous!

6 Astuces Pour Reconstituer sa Flore Intestinale

  1. Manger une grande variété d’aliments

Votre microbiote sera plus diversifiée en bactéries, ce qui est un signe de bonne santé.

  1. Éliminer les produits riches en sucres

Vous pourrez ainsi éviter le développement de bactéries dangereuses qui augmentent votre taux de glucose sanguin.

  1. Éliminer les produits riches en glucides

Les glucides en trop grosse quantité créent des montagnes russes d’insuline dans votre corps, augmente votre taux de glucose sanguin et génère de mauvaises bactéries dans votre flore.

Les réduire au maximum au profit de lipides est la meilleure chose à faire pour rester en bonne santé. 

  1. Éliminer les céréales et légumineuses

Le corps humain n’a pas évolué pour bien les digérer, et en manger beaucoup détruit votre paroi intestinale à petit feu. 

  1. Manger des aliments fermentés 

Par exemple, le kefir ou le kimchi. Ils contiennent d’excellentes bactéries et réduisent le nombre de bactéries dangereuses dans votre flore.

  1. Boire du bouillon d’os

Faites cuire des os de poulets ou de boeuf dans de l’eau pendant au minimum 10 heures. Votre bouillon d’os génère de la glycine qui permet de lutter contre l’inflammation dans l’intestin.

C’est tout pour la flore intestinale ! J’espère que vous avez appris certaines choses!

Et vous, saviez vous que la flore intestinale était votre deuxième cerveau? Répondez en commentaires!

Quel est votre astuce préférée ?

Nicolas.

Articles recommandés